Alopécie : Comment lutter contre la chute de cheveux ?

  • Chute de cheveux

    Protocole Repousse Cheveux

    Chute de Cheveux Progressive 3-en-1

    Prix habituel 49,90€
    Prix soldé 49,90€ Prix habituel 49,90€
    Chute de cheveux
  • Chute de cheveux

    Shampoing Antichute

    Shampoing Antichute

    Prix habituel 17,90€
    Prix soldé 17,90€ Prix habituel 17,90€
    Chute de cheveux
  • Derma Roller pour cuir chevelu

    Derma Roller pour cuir chevelu

    Prix habituel 19,99€
    Prix soldé 19,99€ Prix habituel

Alopécie : Comment lutter contre la chute de cheveux ?

La chute de cheveux mieux connue sous le nom d’alopécie renvoie à la perte anormale et progressive des cheveux du cuir chevelu. Créant un sentiment d’inconfort, les personnes qui en souffrent le vivent souvent mal. Souhaitez-vous lutter contre la chute de cheveux ? En évoluant dans la lecture, vous comprendrez comment les cheveux chutent, vous saurez identifier les différents types d’alopécie avec leurs causes associées et enfin vous allez découvrir de quelles façons lutter contre l’alopécie.

Comprendre les causes de la chute de cheveux

Afin de comprendre les causes de la chute de cheveux, il reste important de découvrir le processus de pousse de votre chevelure. À cet effet, sachez que les cheveux observent un cycle de pousse au sein des follicules pileux au cours duquel trois phases s’enchaînent : 

  • Anagène (phase de croissance des cheveux) : d’une durée de 2 à 5 ans
  • Catagène (phase de transition) : dure au plus 1 mois
  • Télogène (phase de repos) : elle a une durée qui fluctue de 2 à 3 mois

À terme de la télogène du cycle folliculaire, vos cheveux tombent et le cycle recommence à nouveau au sein du même follicule pileux. Ce dernier représente de petits sacs ou segments assez étroits de tissus épidermiques présentant à leur base un bulbe pileux. Ce sont ces segments qui donnent lieu à la production de nos cheveux. 

En cas d’alopécie qui est généralement occasionnée par une augmentation anormale de la formation génétique des cheveux, les durées de chaque phase du cycle seront perturbées. Et après 25 cycles de pousse, les follicules s’épuisent.

Ipso facto, une partie de vos cheveux devient de fil en aiguille plus fine et après un court moment, les follicules meurent puis disparaissent totalement rendant nu cette partie. On parle alors de calvitie.

Enfin, il faut savoir que l’alopécie peut se présenter sous différents types avec chacun leurs origines et leurs caractéristiques. Quels sont ces types ? 

Différents types de chutes de cheveux et leurs causes 

Il existe plusieurs types de chutes de cheveux. Chacun d’eux a des causes spécifiques qui permettent de savoir quel traitement capillaire sera le plus adapté.

Alopécie androgénétique, le plus connu

Ce type de chute de cheveux reste le mieux connu. Le plus souvent héréditaire, il est dû à des variations hormonales et des facteurs génétiques.

Chez les hommes, il est appelé calvitie et se manifeste par une perte progressive de la chevelure. La calvitie se caractérise en effet par l’émergence de cheveux toujours plus fins. Il s’agit d’une chute de cheveux qui débute au niveau de la raie médiane et se déploie peu à peu vers le reste de la tête formant des zones chauves spécifiques.

Contrairement à la calvitie masculine, chez les femmes, l’alopécie androgénétique entraîne un éclaircissement diffus des cheveux. Par éclaircissement diffus, entendez la diminution globale de la densité des cheveux de votre cuir chevelu. Bien souvent lente et progressive, si aucune intervention n’est faite, elle peut demeurer durable.

Effluvium télogène

Aussi appelé alopécie diffuse, l’effluvium télogène se traduit par une chute massive et brusque de cheveux qui touche l’ensemble de votre cuir chevelu. Cette alopécie entraîne fréquemment la perte de touffes entières de cheveux.

Cependant, il s’agit d’une chute de cheveux passagère qui se stabilise au bout de 3 à 4 mois. L’effluvium télogène est causé par un dérèglement passager du cycle capillaire qui se produit dans le plus grand des cas après un épisode :

  • de stress aigu 
  • d’accouchement 
  • d’avortement 
  • d’une maladie infectieuse…

Presque toujours, cette chute de cheveux affecte plus les femmes.

Alopécie cicatricielle 

L’alopécie cicatricielle se manifeste généralement par une cicatrice lisse et presque visible sur laquelle aucun de vos cheveux ne repousse. Ce type d’alopécie peut être dû à une brûlure ou une radiothérapie du cuir chevelu et parfois par une inflammation de ce dernier.

Alopécie de traction 

Anciennement appelée alopécie du chignon, cette chute de cheveux est bien courante chez les femmes et particulièrement chez les femmes noires. Dans les faits, l’alopécie de traction se manifeste par une perte progressive de la chevelure à partir de la zone frontale ou des trempes. Et dans sa forme la plus sévère, cette alopécie entraîne une perte de vos cheveux sur l’ensemble du cuir chevelu.

Elle est occasionnée par des coiffures agressives pour les racines capillaires. Des coiffures comme des : 

  • chignons ;
  • nattes plutôt lourdes ;
  • tissages…

En effet, si ces coiffures ne sont pas supprimées de vos pratiques de coiffures, les follicules pileux se détruisent rapidement et la ligne frontale recule de quelques centimètres.

Conseils et astuces pour éviter la chute de cheveux

Bien qu’il existe des causes de chute de cheveux inévitables en raison de certains facteurs génétiques ou hormonaux, vous pouvez prendre quelques mesures pour diminuer chaque type d’alopécie et améliorer la pousse de vos cheveux.

Consommez équilibrer 

Une alimentation équilibrée riche en nutriments essentiels à l’instar des vitamines et particulièrement les vitamines B et D peuvent contribuer à la santé de vos cheveux. Pensez aussi à manger des repas riches en minéraux comme le zinc et le fer.  Surtout le zinc, car ce minéral est un puissant antioxydant qui favorise la prolifération et l’entretien de votre densité capillaire.

Gérez efficacement le stress 

Le stress, s’il est excessif, participe à la chute de vos cheveux. Pensez donc à pratiquer des techniques qui permettent de gérer le stress comme la respiration profonde ou la méditation. En réalité, le stress chronique peut impacter négativement la prévention de la chute de vos cheveux à travers des variations hormonales et physiologiques.

Prenez garde aux coiffures serrées

Les tresses serrées tirent de façon excessive vos cheveux, ce qui endommagent petit à petit et sérieusement vos follicules pileux. Par conséquent, une perte de cheveux s’ensuit. Afin d’éviter toute agression de vos follicules, préférez des coiffures plus douces et peu volumineuses.

Utilisez des produits de cheveux doux

Les produits capillaires comme les colorants chimiques restent agressifs pour vos cheveux. À cet effet, privilégiez les produits doux et faites-en sorte de réduire l’utilisation de traitements thermiques. Par traitement thermique, comprenez, les appareils qui utilisent la chaleur pour l’entretien des soins capillaires.

Faites usage des huiles de soins qui nourrissent votre chevelure 

Les huiles de soins nourrissantes constituent un précieux remède de lutte contre la chute de cheveux. Dans les faits, ces formules regroupent des principes actifs naturels qui favorisent une meilleure santé de votre cuir chevelu. Par exemple, notre huile de soins cheveux se compose d’un mélange efficace de 6 huiles naturelles, toutes bio. Elles redonnent à la chevelure sèche son éclat ainsi que sa douceur et intensifient la repousse des cheveux.

Lutter contre la chute de cheveux, en conclusion 

La chute de cheveux résulte de divers facteurs et se présente sous différents types. Chacun de ces types a des caractéristiques et des causes qui leur sont spécifiques et le plus connu d’entre eux reste l’alopécie androgénétique. Pour prévenir chaque type d’alopécie, vous devez prendre quelques mesures liées à votre style de vie, vos émotions et votre alimentation.

Retour au blog

Nous vous recommandons également