Tout savoir sur les pellicules

Tout savoir sur les pellicules

Votre cuir chevelu vous démange et par-dessus le marché, de petits flocons blancs s’échappe de votre chevelure et se déposent sur vos vêtements ? Il s’agit sans aucun doute de pellicules. Aujourd’hui, intéressons-nous à l’origine des pellicules et les raisons de leur apparition au sein du cuir chevelu.

 

L’origine des pellicules

 

Les pellicules sont en fait des morceaux de peau, appelés « squames », prenant la forme de minuscules flocons de neige. Par définition, les squames sont des fines lamelles de peau qui se détachent de l'épiderme.

Ce phénomène est provoqué par une accélération du cycle des cellules épidermiques. En général, le cycle cellulaire du cuir chevelu dure environ 28 jours. Chez certaines personnes, ce cycle peut durer beaucoup moins longtemps, et les cellules mortes, expulsées prématurément par les nouvelles cellules, s’entremêlent et forment les squames, qui sont donc les pellicules.

 

Les différents types de pellicules

Effectivement, il existe plusieurs types de pellicules : les pellicules sèches et les pellicules grasses.

 

  1. Les pellicules sèches: blanches, fines et plates, elles se forment sur les cheveux secs et sont facilement visibles. Les pellicules sèches se détachent et tombent facilement du cuir chevelu, et leur présence est souvent associée à des démangeaisons.

 

  1. Les pellicules grasses : jaunâtres, grasses et rondes, elles se forment sur les cheveux gras et sont plus visibles que les pellicules sèches. Contrairement aux pellicules sèches, les pellicules grasses restent dans le cuir chevelu et sont plus difficiles à retirer. Elles sont en général causées par une sécrétion trop importante de sébum.

 

Pourquoi en avons-nous ?

Tout d’abord, sachez qu’avoir des pellicules n’est pas synonyme d’une mauvaise hygiène. Ainsi, nous pouvons justifier l’apparition des squames lors de maladies infectieuses, de maladies génétiques chroniques mais aussi en cas d’agressions de la peau (coups de soleil, d’irritations ou brûlures).

Bien que le mécanisme responsable de l’apparition des pellicules soit connu, l’origine du dérèglement du cycle cellulaire reste à ce jour encore inconnu. Les dermatologues parlent plus souvent de facteurs de risques que de causes. Parmi ces facteurs, on retrouve :

  • Certaines infections de la peau(la dermite séborrhéique ou le psoriasis) ;
  • Un genre de levure appelé Malassezia;
  • Un grattage intempestifen cas de démangeaisons au niveau du cuir chevelu ;
  • La fatigue;
  • Le stress;
  • L’anxiété ;
  • Le tabagisme;
  • Une mauvaise alimentationet un mauvais cycle de sommeil ;
  • Un trouble hormonal.

Quoi qu’il en soit, il s’agit d’une élimination naturelle de cellules superficielles. Les pellicules ne sont donc ni dangereuses ni inquiétantes.

  

Retour au blog

Laisser un commentaire